"Humide étoile"



J'ai guidé mon étoile d'une larme
Vers l'horizon de mes pensées
A ses pieds j'ai posé mes armes
Pour me baigner dans sa clarté


Bientôt, ma larme a séchée
Au rayon de l'étoile filante
Je cours, si vite je courrai
vers cette lumière envoûtante


Le pied de l'arc en ciel
cache le trésor qu'en vain tu cherchais
là comme une étincelle
L'amour t'attendait 


J'ai voulu le relever
D'un geste lent et délicat
Mais l'étoile s'est couchée
derrière la lune et son éclat

Bientôt la lune s'est évanouie
emportant toute la voie lactée.
L'oiseau par l'astre, ébloui
portait l'amour qui palpitait


A nos yeux étonnés
un monde virtuel se dévoila
nous laissant pétrifiés
nous glaçant d'effroi

Aube de nuit...
Quand le matin s'est réveillé
J'ai trouvé de l'étoile, un fruit
Ma lumière s'était envolée !

Il n'en demeure qu'un sursis,
Comme une bougie.

Aube de vie...
J'ai guidé cette flamme d'un sourire
Pour quoi, pour qui ?
Finalement, il veut mieux en rire !

A plusieurs...

(Écrit en mars 2004 par Michelle, Regards, Nicky et Lanédo)