Retour au Sommaire

Retour sur la page Galerie

 

Tous ce que vous avez voulu savoir sur le...

 

 "Gwen Ha Du" 

Le "Gwen Ha Du" est aujourd'hui l'emblème reconnu et respecté par tous les bretons et toute la Bretagne. Le plus étonnant pour ce drapeau mondialement connu, c'est qu'il n'existe en réalité que depuis 1923 et fut inventé par le dénommé :


Morvan Marchal

 

Pour comprendre la signification du "Gwen Ha Du", il faut prendre une carte ancienne de la Bretagne telle que celle-ci :

 

 

Bon, je vous l'accorde, ce n'est pas évident à suivre pour ceux qui ont encore des difficultés avec le breton, aussi on peut prendre si vous préférez une carte ancienne en français comme cette carte-ci, ce qui est quand même beaucoup plus simple :

 

 

Pardon ? Vous dites ? Ah ! Vous n'arrivez pas à lire non plus. Dans ce cas je ne vois plus que cette solution-ci :

 

 

Ah ! Enfin je vois que vous suivez...

 

Vous noterez au passage que j'ai choisi une carte sur laquelle figurent les différents évêchés et non pas les différents pays, cela a son importance, comme vous pourrez le constater plus loin.

Mais revenons au Gwen Ha Du...

 

"Gwen" en breton signifiant blanc et "Du" signifiant noir, chacun de vous aura traduit facilement, "Gwen Ha Du" veut en effet dire tout simplement  "Blanc et Noir".

 

Le drapeau est composé de deux parties :


- la première située en haut à gauche est un champ d'hermines
- la seconde qui prend plus des 3/4 du drapeau est composée de bandes noires et blanches.

 

Le champ d'hermines

Parler d'un champ d'hermine, c'est bien beau, mais où voyez-vous le rapport entre ce magnifique animal ci :
                     et ce dessin là :                   

 

?????????

 

En fait le dessin de droite représente une peau d'hermine plaquée au sol. On distingue en haut la tête puis les pattes de devant à gauche et à droite, ensuite, le corps qui se prolonge par les pattes de derrière à gauche et à droite et la queue qui termine le tout en bas au centre.

A noter la remarque judicieuse qui m'a été faite à ce sujet par un internaute :

"Sur le dessin d'hermine que tu as mis, tu vois que le bas du dessin a plus de
pointes que l'animal n'a de pattes arrières."

Très juste, et comme il m'en a donné l'explication, j'aurais tort de ne pas vous en faire profiter :

"L'hermine représentée n'est pas l'animal mais le bout de sa queue (noir) brossé et plaqué sur la fourrure blanche au moyen d'un petit lacet de cuir en travers. C'est en fait une
représentation du "brossage" du bout de queue, et le nombre de pointes
varie selon les représentations. Ces bouts de queues étaient répartis
sur toute la fourrure, en héraldique on parle d'un "semé" d'hermines
pour une disposition irrégulière comme celle du Gwen ha Du.

(Merci encore à cet internaute pour cette précision)

Dans l'exemplaire du drapeau figurant ci-dessus vous pouvez compter onze hermines. En fait vous avez compté pour rien car peu importe le nombre d'hermine qu'il y a. C'est juste un champ d'hermines posé là en l'honneur des ducs de Bretagne, dont la bannière était... un champ d'hermines.   

Par contre, ce qui est très important c'est le nombre de bandes blanches et de bandes noires. Elles sont au nombre de neuf et représentent les neufs évêchés de Bretagne.

Les bandes blanches

Les bandes blanches représentent les quatre évêchés bretonnants, c'est à dire où l'on parlait le breton. Ceux sont :

Le Léon, Le Trégor, La Cornouaille et Le Vannetais.

Les bandes noires

Les bandes noires représentent les cinq évêchés non bretonnants. C'est à dire où l'on parlait gallo. Ceux sont :

St Brieuc, St Malo, Dol, Rennes et Nantes.

 

D'où l'intérêt de la carte des évêchés...

 

Voilà vous en savez maintenant aussi long que moi sur le "Gwen Ha Du". Il est le dernier des trois drapeaux bretons, le plus connu et surtout le plus reconnu par toutes et par tous.

Voici donc les trois drapeaux successifs...

 

La croix noire sur fond blanc était l'emblème des croisés de Bretagne. Je vous rappelle que tous les croisés, quel que soit leur pays, arboraient une croix rouge sur fond blanc, tous sauf des irréductibles... (Zut ! Quelqu'un a déjà écrit ces mots).
Je disais donc tous sauf les croisés bretons qui arboraient une croix noire sur fond blanc.

Le champ d'hermine était comme je l'ai déjà dit l'emblème des ducs de Bretagne.

Et le... "Gwen Ha Du" que vous connaissez bien maintenant.

 

Lanédo des mers de l'Ouest